Généalogie Bringuier-Sanchez
Généalogie Bringuier-Sanchez

Généalogie

Vendémian

L'Hérault

Découvrir

Boîte à outils

Acte notarié du 9 juin 1891

Acte précédent  Liste des actes   Acte suivant

Vente par Pierre Vidal à Guillaume Brun

Par devant Maître Joseph Flavard, notaire au Pouget, Hérault, soussigné, assisté des témoins ci-après nommés et aussi soussignés.

A comparu

M. Pierre Vidal, ex-charron et propriétaire demeurant au Pouget.

Lequel a, par ces présentes, vendu sous toutes les garanties de fait et de droit.

A M. Guilhaume Brun, maçon, demeurant à Vendémian, ici présent, stipulant et acceptant

Une pièce de terre champ située sur le terroir de Vendémian, quartier dit Les Nougarèdes, section E n° 434, d’une contenance de trente ares trente centiares confrontant du midi Madame Veuve Fournier, du nord Bringuier, du levant Faucilhon et du couchant un chemin.

Telle et en l’état que cette pièce de terre s’étend, se poursuit et comporte actuellement avec ses appartenances et dépendances mais sans garantie de la contenance sus-indiquée dont la différence entre la contenance réelle excéda-t-elle un vingtième en plus ou en moins tournera au profit ou à la perte de l’acquéreur.

Le vendeur est devenu propriétaire du dit immeuble pour l’avoir acquis aux enchères suivant procès-verbal d’adjudication, dressé par le notaire soussigné, le deux mai mil huit cent quatre vingt dix et cet immeuble provenait de la succession bénéficiaire de M. Gustave Fournier, en son vivant docteur en médecine, demeurant au Pouget où il est décédé le quatre août mil huit cent quatre vingt-cinq de laquelle succession le notaire soussigné fut chargé de vendre les biens aux enchères ainsi qu’il résulte d’un jugement du Tribunal civil de Lodève en date du dix-sept décembre mil huit cent quatre vingt cinq qui commit le dit notaire pour procéder à la dite vente.

M. Brun sera propriétaire de la pièce de terre sus-désignée à compter de ce jour et il en aura la jouissance aussi à partir d’aujourd’hui.

Il en paiera les contributions à compter du premier janvier prochain et souffrira toutes les servitudes passives et profitera de celles actives à compter de ce jour.

En outre de ces conditions, la présente vente est faite et acceptée moyennant le prix de deux cent soixante francs que M. Vidal, vendeur, reconnaît avoir reçu en bonnes espèces de cours dès avant ce jour, et hors la vue du notaire soussigné, du dit M. Brun, acquéreur, à qui M. Vidal en donne quittance.

L’acquéreur dispense le notaire soussigné de faire faire aucune déclaration d’état civil ou autre par le vendeur, de faire procéder à la purge des hypothèques légales et de requérir aucun état.

Pour l’exécution des présentes, les parties élisent domicile au Pouget en l’étude du dit M. Flavard, notaire.

Ce dernier a donné lecture aux parties des articles douze et treize de la loi du vingt trois août mil huit cent soixante et onze.

Dont acte.

Fait et passé au Pouget, en l’étude du notaire soussigné, l’an mil huit cent quarte vingt onze et le neuf juin en présence de M. Fortuné Rouquette et Noé Rouquette, propriétaires, demeurant tous deux au Pouget.

Témoins instrumentaires requis.

Et après lecture faite, les parties ont signé avec les témoins et le notaire.

Signés sur la minute : Vidal, Brun Guilhaume, Fortuné Rouquette, Noé Rouquette et J Flavard, notaire.

Enregistré à Gignac le dix-neuf juin mil huit cent quatre vingt onze folio 8 n° 10 reçu quatorze francs trente centimes, décimes trois frois cinquante huit centimes. Signé E. Lazet.

Pour expédition conforme.

Signé : J. Flavard.

Enregistré sous le n° 369 des dépôts.

Transcrit au bureau des Hypothèques de Lodève le vingt juillet mil huit cent quatre vingt onze volume 475 n° 28.

Reçu suivant le détail ci-contre cinq francs quatre vingt six centimes.

En marge : expédition en deux rôles sans renvoi mais contenant dix mots rayés comme nuls. Signé : J. Flavard.

Acte notarié du 9 juin 1891

Acte notarié du 9 juin 1891

Acte notarié du 9 juin 1891