Généalogie Bringuier-Sanchez
Généalogie Bringuier-Sanchez

Généalogie

Vendémian

L'Hérault

Découvrir

Boîte à outils

Acte notarié du 28 janvier 1903

Acte précédent  Liste des actes   Acte suivant

Succession de Guillaume Brun

L’an mille neuf cent trois

Et le vingt-huit janvier

Par devant Maître Barthes André, notaire à Clermont l’Hérault, soussigné

Ont comparu

Monsieur Emile Balph, clerc de notaire, demeurant à Clermont l’Hérault

Agissant aux présentes au nom et en qualité de mandataire de Melle Noélie Brun, en religion Sœur Saint-Marcelin de l’ordre des Fransiscaines de Notre-Dame du Temple, demeurant au Dorat, aux termes de la procuration authentique qu’elle lui a donnée suivant acte reçu par Maître Morin, notaire au Dorat (Haute-Vienne) le vingt février mille neuf cent un et dont le brevet original demeurera annexé aux présentes après mention.

Monsieur Charras Gabriel, comptable, demeurant à Clermont l’Hérault

Agissant aux présentes au nom et en qualité de mandataire de M. Philomène, Pamphile, Albert Brun, rentier, demeurant à Paris, rue Lacuée n° 22, aujourd’hui à Lyon aux termes de la procuration authentique qu’il lui a donnée suivant acte reçu par Maître Muguet et son collègue, notaires à Lyon, le neuf juin mil neuf cent et dont le brevet original demeurera ci-annexé après mention.

Madame Marie-Louise Brun, sans profession, épouse assistée et autorisée de Monsieur Servel Jacques, Célestin, demeurant à Vendémian.

Et M. Bringuier Eloi, propriétaire, demeurant aussi à Vendémian.

Agissant aux présentes comme représentant sa mère, Brun Anaïs, épouse Bringuier Auguste dont il est le fils unique.

Lesquels ont exposé que M. Brun Guillaume, leur père et grand-père, est décédé à Vendémian le quinze avril mil huit centre quatre-vingt dix neuf, laissant les susnommés pour ses héritiers par égales parts et qu’ils ont résolu de procéder au partage de sa succession ainsi qu’il suit :

La succession comprend :

1° Une maison, sise à Vendémian, quartier bas

2° Une pièce de terre sise même commune, quartier de Sambuc, n° 97, section C contenant cinquante trois ares cinquante cinq centiars environ

3° et une autre pièce de terre, sise même commune, quartier des Nougarèdes, section E, n° 434 contenant environ trente ares trente centiares.

Préalablement, M. Balp et M. Charras, es qualités, au nom de leur mandant respectif, ont par ces présentes, vendu à Mme Servel et à M. Bringuier qui acceptent, tous les droits successifs que les dits M. Albert Brun et Melle Brun possèdent sur les biens ci-dessus ; cette cession est faite aux conditions ordinaires et de droit et, en outre, moyennant le prix de cinq cents francs soit deux cent cinquante francs pour chaque part, laquelle somme de cinq cents francs M. Balp et M. Charas, es qualités, reconnaissent et déclarent que leurs mandants ont reçu de Mme Servel et de M. Bringuier, bien avant les présentes et hors la vue du notaire soussigné, et ils en fournissent quittance aux dits Dame Servel et M. Bringuier.

Ensuite, Mme Servel et M. Bringuier ont procédé ainsi qu’il suit au partage des biens ci-dessus en deux lots égaux.

Le premier lot comprenant la maison et trente cinq ares soixante-dix centiaires de la terre de Sambuc ont été attribués à Mme Servel.

Le second lot comprenant la terre de Nougarèdes et dix-sept ares quatre-vingt cinq centiaires de la terre de Sambuc ont été attribués à M. Bringuier.

La terre de Sambuc a été partagée par une ligne divisoire allant de Faucillon à Ségondy, un mur sépare les deux parties.

Celle attribuée à Mme Servel confronte Faucillon, un chemin, Faucillon, Mas et Segondy.

Chaque copartageant prendra le lot à lui attribué aujourd’hui même et il en paiera les contributions à l’avenir sous les garanties voulues par la loi et usitées en matière de partage ; les biens partagés sont d’une valeur de mille francs.

Avant de clôre lecture a été donnée aux parties des articles 12 et 13 de la loi du 23 août 1871.

Dont acte fait et passé à Clermont en l’étude et sur les minutes de Maître Barthès.

Et après lecture faites, les parties et le notaire ont signé.

Suivent les signatures.

Enregistré à Clermont le trente janvier 1903, folio 8 C 9. Reçu 5F90, 27F50, 0F15, 1F50, ?, 7F25. Total trente-six francs 25 centimes. Pardel receveur signé.


Acte notarié du 28 janvier 1903
Acte notarié du 28 janvier 1903
Acte notarié du 28 janvier 1903
Acte notarié du 28 janvier 1903