Généalogie Bringuier-Sanchez
Généalogie Bringuier-Sanchez

Généalogie

Vendémian

L'Hérault

Découvrir

Boîte à outils

Acte notarié du 22 mars 1922

Acte précédent  Liste des actes   Acte suivant

Vente par M et Mme Ricard à M. Eloïs Bringuier

L’an mil neuf cent vingt-deux

Et le vingt-deux mars

Par devant Maître Victor Vican, notaire au Pouget, canton de Gignac, arrondissement de Lodève, Hérault

Ont comparu

Monsieur Ricard Cyprien Auguste, prénommé Cyprien, propriétaire, ancien maire, et, sous son autorisation, Madame Barrier Julia Eléonore, prénommée Julia, son épouse, sans profession, demeurant ensemble à Vendémian.

Monsieur et Madame Ricard nés savoir : le mari à Saint Pargoire, Hérault, le vingt-neuf juin mil huit cent soixante-huit et la femme, à Vendémian, Hérault, le sept septembre mil huit cent soixante-treize.

Lesquels ont, par ces présentes, vendu en s’obligeant solidairement entre eux à toutes les garanties de fait et de droit.

A Monsieur Bringuier Eloïs, Joseph, prénommé Joseph, époux de dame Sanchez Ernestine, propriétaire, demeurant aussi à Vendémian, ici présent et acceptant

Monsieur Bringuier né au dit Vendémian, Hérault, le seize novembre mil huit cent soixante-treize

Un petit bâtiment servant d’écurie situé dans la commune de Vendémian, au lieu dit Vendémian, cadastré section E, numéro 890, confrontant à Alcide Bernard, à veuve Nougaret née Thibaud et à la rue du Pioch.

Ce petit bâtiment appartenait en propre à Monsieur Ricard, vendeur, comme l’ayant acquis de Monsieur Gase Paul, détartreur et Madame Hébrard Marie, son épouse, demeurant ensemble à Vendémian, suivant acte passé devant Maître Vican, notaire soussigné, le huit juillet mil neuf cent vingt-un, transcrit, sans inscription d’office au bureau des hypothèques de Lodève, le huit août suivant (1921), volume 742, numéro 10.

Auquel acte de vente l’acquéreur consent à se référer pour connaître l’origine du susdit bâtiment.

L’immeuble, ci-dessus désigné, est vendu dans son état actuel et dans son entier avec toutes ses dépendances, sans aucune exception ni réserve, avec les servitudes actives et passives pouvant le grever ou lui profiter, comme aussi, sans garantie de l’état de solidité des bâtiments, et, en outre, libre et affranchi de l’hypothèque légale de Madame Ricard née Barrier, co-venderesse solidaire.

L’acquéreur en prendra possession et jouissance aujourd’hui même.

La présente vente est consentie et acceptée moyennant le prix de sept cent francs que l’acquéreur déclare avoir déjà payé en bonnes espèces du cours versées hors la vue du notaire soussigné aux vendeurs qui le reconnaissent et lui en donnent quittance définitive.

Monsieur et Madame Ricard déclarent qu’ils sont mariés en premières noces, sous le régime dotal, sans aucune sorte de communauté de biens, aux termes de leur contrat de mariage passé devant Maître Poulard, notaire à Montpeyroux, le dix-huit juillet mil huit cent quatre vingt quatorze, sous l’article deux duquel Madame Ricard s’est réservé comme libres et paraphernaux tous les biens présents et à venir.

Et qu’ils ne sont pas et n’ont jamais été tuteurs de mineurs ni d’interdits.

Maître Vican, notaire soussigné, a donné lecture aux parties des articles 13 de la loi du 23 août 1871, 7 de la loi du 27 février 1912 ; 7 et 8 de la loi du 18 avril 1918 et 566 du code pénal et il affirme, qu’à sa connaissance, le présent acte n’est modifié ni contredit par aucune contre-lettre portant augmentation du prix ; de plus, toutes les parties affirment, sous les peines édictées par le susdit article 8, que le présent acte exprime l’intégralité du prix.

Dont acte

Fait et passé au Pouget, en l’étude de Maître Vican, notaire, pour Messieurs Ricard et Bringuier et à Vendémian, canton de Gignac, en sa demeure, pour Madame Ricard

Et après lecture faite toutes les parties ont signé avec le notaire.

Ont signé : Ricard – Bringuier – Julia Ricard – Vican, notaire

Enregistré à Gignac le trois avril mil neuf cent vingt-deux, folio 88 ? 12. Reçu soixante-dix francs. Gelly, receveur signé.

Enregistré au bureau des hypothèques de Lodève le dix-sept mai mil neuf cent vingt-deux Volume 11 n° 4 Reçu six francs 30 centimes.

Acte du 22 mars 1922
Acte du 22 mars 1922
Acte du 22 mars 1922
Acte du 22 mars 1922
Acte du 22 mars 1922
Acte du 22 mars 1922
Acte du 22 mars 1922
Acte du 22 mars 1922